Que veut dire végan ?

Végan

Le mot végan se dit d’une personne excluant tout produit d’origine animale de son alimentation et de sa vie quotidienne comme les produits fait de matière animalière.

Qu’est-ce que le véganisme ?

Le terme végan a été créé en 1944 par Donald Watson, cofondateur de la Vegan Society et premier adepte du véganisme.  Le mot « vegan » est issu de l’anglais, il a été conçu à partir des premières et dernières lettres de « vegetarian ». En français il se prononce végan.

Le véganisme est une façon de vivre basée sur le refus d’exploiter les animaux. Les végans font en sorte à ce que l’homme ne soit pas source de souffrance pour les animaux.

Le véganisme affirme que les animaux ont un droit naturel à la vie et à la liberté, à ne pas se faire exploiter ou à être maltraité. Le but est que les animaux soient traités comme les Hommes de manière éthique.

Mode de vie Végan !

Les végans ne consomment pas ou n’utilisent pas de produits d’origine animale ou issus d’animaux dans tous les aspects de leur vie. Ainsi, tout ce qui est fait à partir de chair, de fourrure, de cuir, de laine, de soie ou encore de graisses animales ne seront utilisé.

Ils excluent également tous les produits testés sur les animaux comme certains produits d’entretien ou cosmétiques. Le mode de vie végan s’étend donc à tous les produits alimentaires à base d’animaux, ainsi qu’aux produits d’utilisation courante comme les vêtements, produits d’entretien, cosmétiques etc.

Le refus de l’exploitation animale est vraiment la notion clef du véganisme. Plus tard, l’idéologie anti spéciste est apparue déclarant que toutes les espèces sont égales en droit. Le véganisme et l’anti spécisme restent toutefois deux idées de penser distinctes puisque le véganisme ne va pas aussi loin dans les considérations entre les espèces.

Que mange un végan ?

Nourriture végan

Les aliments que mangent un végan !

Protéines complémentaire

Les végans ne mangent ni viande, ni poisson, ni volaille, ni produits laitiers ni œufs. Ces aliments sont riches en protéines qui sont des éléments nutritifs importants pour les globules rouges et les muscles donc les végans doivent remplacer par des sources de protéines végétales comme :

Soya

Le soya et les produits du soya; tofu, edamame, fèves de soya vertes, boissons au soya enrichies. Les substituts de la viande; protéine végétale texturée (PVT), burgers végétariens, hot-dogs végétariens. Légumineuses; lentilles, petit pois et haricots secs. Grains entiers; quinoa, sarrasin. Noix et graines; amandes, noix de Grenoble, noix de cajou, graines de sésame, graines de lin.

Oméga 3

Les gras oméga 3 sont importants pour la santé du cœur et le développement du cerveau et des yeux surtout chez les bébés. Les sources non animales de gras oméga-3 sont :

Les huiles; canola, lin, noix et soya. Les fèves de soya et le tofu. Les graines de lin moulues et les noix de Grenoble. Certains aliments comme les boissons au soya, le pain et le jus d’orange peuvent être enrichis de gras oméga 3. Lisez l’étiquette et la liste des ingrédients pour savoir si l’aliment contient les éléments nutritifs dont vous avez besoin.


Les vitamines essentiels

Les végans peuvent devoir prendre des suppléments de vitamine. Avant de choisir un supplément, consultez votre médecin, fournisseur de soins de santé ou votre diététiste professionnel pour savoir de quelle quantité vous avez besoin.

Vitamine B12

La vitamine B12 contribue à la santé des nerfs et des cellules sanguines de l’organisme. La vitamine B12 ne se trouve que dans les aliments d’origine animale et les aliments enrichis comme :

Les boissons enrichies faites de soya, d’amandes ou de riz. La levure nutritive. Les substituts de viande enrichis : PVT, burgers végétariens. 

Vitamine D

La vitamine D aide l’organisme à absorber le calcium. Nos organismes fabriquent naturellement de la vitamine D sous l’effet des rayons du soleil. Cependant, l’utilisation d’une lotion solaire et le port de vêtements qui couvrent la plus grande partie de la peau peuvent limiter la quantité de vitamine D que vous produisez. Il n’y a pas non plus beaucoup de sources végétaliennes de vitamine D. Vous pouvez obtenir de la vitamine D avec :

La margarine molle, les boissons enrichies : smoothies aux fruits ou légumes, boissons au soya, aux amandes et au riz.


Les minéraux importants !

Calcium

Le calcium maintient la santé des os et participe à la régulation des contractions du cœur et des muscles. Souvent, les végétaliens ne consomment pas assez de calcium. Vous pouvez inclure les sources de calcium suivantes dans votre alimentation :

Boissons enrichies; boissons au soya, au riz ou aux amandes. Tofu solidifié au calcium. Légumineuses; haricots rognons, haricots au four, haricots blancs. Amandes, beurre d’amandes. Graines de sésame. Mélasses. Légumes vert; brocoli, chou vert frisé, feuilles de chou vert.

Fer

Le fer participe au transport de l’oxygène dans l’organisme. Les végétaliens ont besoin de deux fois plus de fer que les personnes qui mangent de la viande, cela parce que nous n’absorbons pas le fer des aliments végétaux aussi bien que celui des aliments d’origine animale. Les sources végétaliennes de fer comprennent :

Les légumineuses, haricots rognons, haricots à œil noir, lentilles rouges. Les produits du soya; tofu, boissons au soya enrichies, burgers végétariens, PVT Les pâtes et les céréales enrichies. Les fruits secs; pruneaux, raisins secs et abricots. Les légumes vert foncé; feuilles de chou vert, okra, pak-choï.Le quinoa.

Conseil : Pour aider votre organisme à absorber le fer, mangez les aliments riches en fer avec une source de vitamine C. Parmi les exemples d’aliments riches en vitamine C, il peut y avoir les fraises, le brocoli et les oranges.

Zinc

Le zinc joue un rôle dans la guérison des blessures et aide le système immunitaire à combattre les virus. Les sources végétaliennes de zinc comprennent :

Les légumineuses; lentilles, haricots frits, fèves de lima. Les produits de soya; tofu, boissons au soya enrichies. Les noix et les graines, arachides, beurre d’arachide, graines de sésame, tahini, graines de citrouille, noix de cajou. Les produits céréaliers; riz sauvage, germe de blé.

Pourquoi le véganisme ?

Hamburger végan

Les principales raisons du véganisme !

Droits des animaux

La raison principale du véganisme est le souci des droits et du bien-être des animaux.

Les végans reconnaissent que tous les êtres vivants ont le droit d’autodétermination et ne doivent pas souffrir inutilement pour notre plaisir ou notre amusement. 

Dans notre société actuelle il est possible de remplacer les produits animaux par des alternatives sans que nous perdions en qualité de vie. 

Dans les élevages, la plupart des animaux sont enfermés par milliers dans de gigantesques hangars.

En séparant les animaux de force, en les entassant ou en les enfermant dans des cages, ces élevages privent les animaux de liens affectifs et les exposent à des souffrances psychiques et physiques.

Des activités essentielles comme gratter la terre, jouer, courir ou sauter, explorer, ou s’isoler, sont tout simplement impossible dans l’immense majorité des exploitations animalière.

Climat

En ce qui concerne l’écologie et la durabilité. Un régime végan offre incontestablement de grands avantages. A l’heure actuelle, l’élevage, la production de viande et de produits laitiers sont intenables pour notre planète.

Non seulement 70% des terres sont cultivées et 30% de la surface terrestre totale sont utilisées pour l’élevage et le bétail est en plus responsable de 18% de l’ensemble des émissions de CO2.

C’est plus que le secteur du transport par exemple. N’est-ce pas incroyable ?

En effet, l’industrie de l’élevage pollue son environnement avec du nitrate et des antibiotiques se retrouvant dans les cours d’eau.

C’est l’un des principaux moteurs de la déforestation et un énorme consommateur d’eau.

Ainsi, pour produire 1 kg de viande de bœuf il faut 16.000 litres d’eau. C’est comme passer deux mois à la douche en une fraction de seconde..

Santé

Un régime végan peut également offrir des avantages majeurs pour la santé.

Les recherches scientifiques ont montré que les végans adoptant un mode d’alimentation varié courent moins de risque de développer des maladies cardiovasculaires. Ainsi que certains cancers par rapport au cellule sanguine de certaine viande.

Le changement ? C’est maintenant !

La bonne nouvelle est que vous pouvez vraiment y changer quelque chose. Vous pouvez épargner beaucoup de souffrance aux animaux en choisissant des produits végans au lieu de produits d’origine animale. Chaque jour vous pouvez sauver des animaux.

Entre autre, il devient plus facile pour vivre en tant que végan aujourd’hui et ce processus est accéléré par le fait qu’un nombre croissant de personnes découvrent les avantages et vertu du véganisme et effectuent ce changement drastiquement.

La Vegan Society !

Il est temps de se demander, s’il est maintenant possible de vivre une vie qui implique de la nourriture et des boissons délicieuses, offrant une meilleure santé, afin d’éviter de tuer d’autres créatures.

Alors, pourquoi ne pas le faire dés que possible ?

Comment devenir végan ?

Devenir végan

Avec un peu de préparation, un régime végan peut fonctionner pour tout le monde. Les personnes de tous les âges peuvent suivre ce régime. L’important est de s’assurer d’obtenir tous les éléments nutritifs dont vous avez besoin pour demeurer en bonne santé.

Si vous voudriez que votre enfant soit végan. Assurez-vous qu’il obtienne tous les éléments nutritifs et l’énergie nécessaire dont il a besoin pour grandir et se développer.

Vous êtes enceinte ou allaitez, assurez-vous d’inclure des sources de vitamine B12, du fer et des acides gras oméga 3.

Vous avez plus de 50 ans, vous aurez besoin d’un peu plus de calcium, de vitamine D et de vitamine B12.

Pour tous ces exemples il est conseillé de consultez votre médecin, votre fournisseur de soins de santé ou un diététiste professionnel au sujet de la possibilité de prendre des suppléments.

Pourquoi les végans ne mangent ni œuf ni miel ?

Œuf et miel

Pourquoi les végans ne mangent pas d’œufs ?

Une des principales raisons pour lesquelles les végans ne consomment pas d’œuf est que les poules pondeuses sont pour la plupart, détenues dans des conditions difficiles, non optimisées pour leur bien-être.

Étant donné que les femelles sont les seules poule nécessaires à la production des œufs. Les poussins mâles sont broyés après leur naissance. Comme pour le lait, la consommation d’œufs entraîne immanquablement de la souffrance chez l’animale souvent mal traité.

A noter que l’épointage des becs est autorisée, même dans les aliments bio. Privées de vie dans la nature, les poules peuvent développer des comportements agressifs et s’attaquer entre elles. Couper le bec des poussins est une pratique très répandue. Afin d’empêcher qu’elles ne se blessent ou ne se tuent et surtout pour ne pas impacter le taux de rendement des éleveurs..

Il y a une réglementation sur le marquage des œufs. Quasi tout le monde est informé sur le marquage des œufs lorsqu’on en achète au marché ou supermarché. Le mode d’élevage des poules pondeuses doit être clairement indiqué sur chaque boîte d’emballage. 

Sur chaque œuf, il doit être inscrit un code : 0, 1, 2 ou 3, suivi du code du pays, FR pour la France. Ces codes indiquent les conditions de vie des poules, ce qu’elles mangent, où elles sont élevées, si elles vivent en cage, dans un hangar sans lumière naturelle, si elles ont un accès à l’extérieur etc..

Les différents code d’élevage de poule !

Code 3 “Œufs de poules élevées en cage”

Les poules sont entassées dans des cages, ne pouvant à peine étirer leurs ailes. Il faut compter jusqu’à 16 poules au mètre carré. Ces poules ne verront jamais la lumière du jour et ne sortirons jamais à l’extérieur.

Quand on sait que dans la nature, les poules aiment chercher un coin paisible pour avoir une certaine intimité afin de pondre leurs œufs. Le mal être est de les voire ainsi toute la journée enfermé dans des cages. Et cela représente près de 68% des poules élevées en France.

Vu les conditions dans lesquelles les poules pondent, il y a lieu de se demander si leurs œufs sont réellement bons pour nous. Quelle qualité pour l’œuf qui a été pondu par une poule stressée, qui souffre, qui a été bourrée d’antibiotiques et de nourriture pleine de pesticides ?

Les œufs code 3 sont partout ! Pour certaines personnes qui se disent que vous n’achetez plus ces œufs. Malheureusement, il y a de forte chance que vous en mangiez régulièrement sans vous en apercevoir.

La plupart des aliments transformés contiennent des œufs ou de la poudre d’œufs. A défaut d’information contraire vous pouvez considérer qu’il s’agit d’œufs code 3. Sachez que dès qu’il y a transformation, il n’est plus obligatoire d’indiquer sur le produit fini l’origine des œufs. Effectivement, ce n’est pas correct vis-à-vis du consommateur, mais légal !


Les industriels ne vont pas se vanter d’utiliser ces œufs s’ils n’en sont pas contraints. Vous les trouvez donc dans certaines gammes de pâtes, pâtisseries, confiseries, madeleines, muffins, brioches, crèmes dessert, crèmes glacées. Aussi dans certaines sauces comme sauce tartare, mayonnaise, béarnaise, j’en passe et des meilleures..

Code 2 “Poules élevées au sol”

Il ne représente que 6% des poules pondeuses d’élevage en France. Pas de cages pour ces poules, mais elles vivent recluses dans des bâtiments fermés, sans jamais voir le jour. Avec des densités encore assez élevées, puisqu’elles peuvent aller jusqu’à 9 poules par mètre carré.

Codes 0 et 1, “Mythe de la poule heureuse”

Pour ces 2 codes, les poules doivent avoir accès, lorsque le temps le permet. A un parcours extérieur comptant un espace d’au moins 4 mètres carrés par poule. Cela peut être plus pour certains labels.

D’après l’organisme L214 “éthique et animaux”. L’accès à l’extérieur n’est pas obligatoire avant que les poules aient 25 à 28 semaines selon les labels. Quasiment la moitié de leur vie finalement.

En code 1, les poules peuvent être jusqu’à 9 poules au mètre carré, en code 0 le chiffre descend à 6. A savoir que la différence entre le code 1 et le code 0 réside surtout au niveau de l’alimentation des poules pondeuses. 

En code 0 les poules recevront une alimentation biologique à 95% minimum, sans OGM, la poule elle s’en moque. Cela est surtout pour la santé du consommateur et des différences pour les administrations d’antibiotiques.

Pourquoi les végans ne mangent pas de miel ?

Miel

Les végans sont des personnes qui vivent sans exploiter les animaux. Que ce soit pour se nourrir, se vêtir ou pour prendre soin d’eux. Du côté de l’alimentation, ils ne consomment donc ni viande, poisson, produit laitier, œuf et.. pas de miel !

Beaucoup de personnes ne comprennent pas pourquoi les végans ne consomment pas de miel. La production ne semble à proprement pas causer de problèmes aux abeilles, mais on ne nous dit pas tout sur tout !

Les différentes raisons vis à vis du miel !

L’homme profite du travail des abeilles et les exploite en prélevant une part de leurs provisions et en multipliant leurs colonies afin d’augmenter leur production.

Parmi les défenseurs des animaux. Nombreux sont ceux qui se demandent s’ils peuvent continuer à consommer ces produits, qui ne semblent pas engendrer de violence ni d’exploitation. 

La Vegan Society explique que : “Le miel et les autres produits de la ruche tels que la cire d’abeille, la propolis et la gelée royale sont des produits d’origine animale. Les abeilles sont élevées et manipulées, le miel qu’elles produisent pour elles-mêmes leur est dérobé.

Comme cela se passe pour les autres animaux dont l’élevage sert à produire des aliments. Les véganes ne consomment les produits d’aucun animal. Parce qu’il n’est ni souhaitable ni nécessaire d’exploiter les animaux pour nourrir les humains.

Les abeilles sont en effet sont victimes d’une exploitation que seul un rapport de domination permet de maintenir. Chacun sait ce que l’on encourt si l’on cherche à s’approprier le miel d’un essaim sauvage à mains nues. De base, les abeilles ne sont pas d’accord pour partager leur production. Toutes sont prêtes à mourir pour la protéger.

Pourquoi l’abeille meurt-elle après avoir piqué ?

Abeille

Effectivement, le dard des abeilles est pourvu de barbelures ou petites pointes qui l’empêchent de ressortir. Contrairement à celui des guêpes. Lorsque l’abeille a piqué, elle laisse son dard, les glandes à venin et une partie de son abdomen. Cela entraîne irrémédiablement sa mort.

Des pratiques peu respectueuses des abeilles !

Certains apiculteurs adoptent des pratiques qui se veulent respectueuses des abeilles mais d’autres ne privilégient absolument pas leur bien-être. Pour récolter le miel, il faut par exemple avoir recours à la technique de l’enfumage. La fumée déclenche chez les abeilles un stress qui les pousse à quitter la ruche.

Dans le processus, elles peuvent se retrouver paralysées ou même être écrasées. Lorsque les abeilles sont enfumées. Elles n’ont plus de réflexes d’attaque et l’apiculteur en profite parfois pour mettre une nouvelle reine dans la ruche. Car il ne trouve pas la reine actuelle assez rentable. Il s’agit de la méthode du turn over.

L’ancienne reine est alors éliminée. Certains apiculteurs vont aussi couper leurs ailes pour qu’elles ne quittent pas la ruche. Parfois, le profit l’emporte sur la survie des abeilles. 

Après la récolte. Les ruches qui ont produit le moins de miel sont détruites pour ne pas avoir à les nourrir durant l’hiver. Il revient moins cher d’importer de nouvelles colonies au printemps.. Les abeilles sont donc tuées simplement parce qu’elles ne permettent pas de faire assez d’économies.

Quel est la différence entre un végétarien un végétalien et un végan ?

Végan végétarien et végétalien

Le principal éléments clé qui rassemble un régime végétariens, végétaliens et végans, sont qu’ils ne consomment aucune viande. Pour des raisons diverses comme protéger la cause animale, améliorer sa santé ou encourager une agriculture plus durable.

Mais quelles différences y a t-il entre un végétarien un végétalien et un végan ?

Les végétaliens 

Produits végétalien

Ils ne consomment aucun produit d’origine animale, donc ni viande, ni lait, ni œufs, ni miel.

Les végétariens

Produits végétarien

Il existe différentes formes de végétarisme. La plus courante sont les ovo-lacto-végétariens. Ils ne mangent pas de viande mais consomment des produits laitiers.


Les ovo-végétariens ne consomment pas de produits laitiers mais mangent des œufs.

Les lacto-végétariens consomment des produits laitiers mais ne mange pas d’œufs.


Ainsi, les pesco-végétariens ne mangent pas de viande mais acceptent le poisson.

Les végans

Produits végan

Le véganisme se rapporte au régime végétalien, mais cela est plus que de ne pas consommer de viande, de produits laitiers. C’est aussi un mode de vie sain qui exclut tout produit issu de l’exploitation animale.

Cela signifie qu’un végan n’achètera pas de vêtement en cuir ou fourrure, n’utilisera pas de produits cosmétiques testés sur des animaux, n’ira pas au zoo ou au cirque voir des spectacles animalier, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.