Quels aliments contre la constipation ?

Compléments alimentaire

Les aliments anti constipant !

La constipation est un trouble digestif fréquent. Elle touche en moyenne entre 15 et 35% de la population française. Lorsqu’elle n’est pas provoquée par une pathologie médicale, elle relève généralement de mauvaises habitudes alimentaires.

Pour venir à bout de ce désagrément, des aliments adaptés et un minimum d’activité physique suffisent souvent. Pas besoin pour autant de se ruer sur les laxatifs, irritants et inefficaces sur le long terme. Certains aliments ont en revanche des pouvoirs naturellement laxatifs et aident à améliorer le transit intestinale.

Les gestes à suivre !

Consommer d’avantage d’aliments contenant beaucoup de fibres, permet de lutter contre la constipation en augmentant le nombre de selles et en améliorant leur consistance. Il est conseillé d’augmenter progressivement jusqu’à 15 à 40 grammes de fibres par jour pour limiter le surplus de flatulences et de ballonnements.

Une bonne hydratation intestinal est indispensable pour favoriser le transit. Boire entre 1,5 et 2 litres d’eau par jour le permet mais également les jus de fruits, les soupes et les tisanes. La consommation régulière d’eaux riches en minéraux et en magnésium, apporte un effet laxatif significatif sur la constipation.

Top 6 des meilleurs aliments contre la constipation !

Pruneau
Pruneau

Le pruneau un des fruits les plus laxatifs. Outre sa richesse en fibres, il contient du dihydroxyphénylisatine. C’est une substance qui stimule les contractions de l’intestin, ainsi que du sorbitol et des composés phénoliques qui ont un effet laxatif. Le pruneau se consomme également sous forme de jus ou de pulpe. Les figues et abricots sec, sont aussi de très bon laxatif.

Compote de pomme ou rhubarbe
Compote de pomme

Les fruits mûrs comme la pomme ou la poire contiennent de la pectine. C’est une fibre insoluble formant un gel visqueux qui ralentit l’absorption de certains nutriments. Ainsi, cela augmente le volume du bol fécal et améliore la consistance des selles, ce qui facilite leur élimination. Privilégiez la rhubarbe, qui contient de l’anthraquinone, une substance naturellement laxative.

Café
Café

Contrairement à ce que l’on pense, ce n’est pas à cause de la caféine. Le café stimule la production de gastrine. C’est une hormone qui régule les mouvements de contraction du côlon distal et qui augmente la production d’acide gastrique. Ce qui accélère la vidange de l’estomac vers les intestins. Le café accroît aussi la synthèse de cholécystokinine, une seconde hormone qui facilite la digestion.

Jus de fruits et pamplemousse
Jus de fruit orange et pamplemousse

La constipation est souvent liée au dessèchement des selles. Lorsqu’elles restent trop longtemps dans le côlon, ce dernier réabsorbe l’eau, ce qui conduit à des selles dures et sèches difficiles à éliminer. Mais se contenter de boire plus n’est pas assez efficace car l’eau est évacuée dans les urines.

Les jus de fruits contiennent à la fois des fibres et de l’eau, ce qui permet à l’eau d’être suffisamment retenue dans les selles et de les réhydrater. Le jus de pamplemousse est le plus intéressant, car il contient de la naringinine, qui stimule les sécrétions du côlon.

Matières grasses
Huile et beurre

Huile, beurre et margarine ont un effet lubrifiant dans l’intestin, à condition de les consommer crues ou peu chauffées car à haute température, elles retardent la digestion. L’huile d’olive est aussi efficace car elle exerce une action cholagogue. C’est une stimulation de la sécrétion biliaire, ce qui émulsionne les graisses alimentaires.

Céréales complètes
Céréales complètes

Les céréales complètes comme le riz et les pâtes, contiennent l’essentiel des vitamines et des fibres insolubles. Non digérées, ces dernières gonflent en présence d’eau et augmentent le volume des selles. Elles stimulent également la contraction de l’intestin. Elles sont toutefois moins efficaces que les fibres insolubles contre la constipation.

Quels aliments pour bébé constipé ?

Bébé

Comment savoir si mon bébé est constipé ?


Il est rare que les nouveau-nés de moins de 3 mois soient constipés. Le trouble survient plus fréquemment entre 6 mois et 4 ans. Selon les enfants, le trouble du transit intestinal peut se manifester de différentes manières comme :

des selles moins fréquentes qu’à l’accoutumée, sèches et dures, volumineuses et douloureuses au moment de la défécation, ballonnements, douleurs abdominales, striées de sang à cause de fissures anales, inconfort gastrique.

Avec quels aliments prévenir la constipation ?


Les principales mesures de prévention contre la constipation intestinale sont d’ordre diététique. Une alimentation riche en fibres associée à une bonne hydratation constitue le meilleur renfort pour un transit intestinal optimal. Différents aliments comme :

pain complet, blé, avoines, céréales complètes..

légumineuses : haricots, pois, lentilles..

fruits : pruneaux, poires, framboises..
légumes : patates douces, brocolis, artichauts..

Quels sont les aliments constipant ?

A l’inverse, certains aliments ont un effet constipant. Il ne s’agit pas de les enlever à jamais de notre alimentation, car ils sont essentiels à notre santé et comporte certaines vertus, mais de les consommer avec modération lorsque l’on est constipé. Le riz, la carottes cuite, la banane, coing, pomme crue râpée, chocolat, cacao.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *